28 août 2007

Démon

«Ok, qu'il se charge de l'organisation, je veux qu'il me laisse trois équipes pour traquer, on ratisse les quatre blocs centraux. Tout doit être bien bouclé. Je veux pas que ma proie s'échappe.

- Bien reçu.»

Il coupe les transmissions.

Deux autres groupes de cinq soldats derrière lui. Tout un tas de signes en silence, des vrais pros. Il y a quatre bâtiments. Deux devant orientés est, et un de chaque côté. Eux ils prennent les deux de devant. Montent escaliers voient au loin un des blindés censé être renvoyé à la base qui fume. Attaque au lance-missile. Salement amoché. Ressemble à un traquenard. Quelque chose ne tourne pas rond. Encore des morts.

Un bruit, quelque chose dans l'atmosphère, ses réflexes le sauvent, il évite de justesse, une forme à toute vitesse, l'autre de l'Ace juste derrière lui sa tête séparée du corps encore dans le casque. Des tirs en rafales. Est sorti de son champ de vision. Un de ses hommes projeté violemment contre un mur, une trace de sang. Et un autre hurle en passant par une fenêtre. La forme revient sur lui à toute vitesse. Tire et ne passe vraiment pas loin, mais Heavymotion pas touché, empale même la gorge d'un autre Ace. Sauf que Rhum se jette dessus, dans son dos, veut le faire rouler par terre. L'écrase contre le mur. Et va immobiliser son unique bras. Il résiste. Il résiste face à la force herculéenne de Rhum. Bryan saisit son poignard et s'avance plus qu'un mètre et il aura sa peau. Mais Heavymotion avec ses dents dans le cou de Rhum, sa mauvaise habitude ne pas avoir de casque. Il pisse le sang. Evite juste avant que Bryan lui plante sa lame dans le crâne. Pas le temps de plaisanter la lame rebondit contre le mur. Rhum n'a pas complètement laché le démon, le retient d'une main au niveau du cou. Beaucoup de sang sur son débardeur blanc.

   Le regard d'Heavymotion, si rouge. Un sentiment remonte de ses tripes comme une vertige dans le coeur. Terrifiant. Ne pas se laisser impressionner. Obstination et courage. Comme une pause dans la danse qui les entremêle tous les trois. Chacun sent le souffle de l'autre. La mort compte à rebours. Qui va y passer ? La lame du couteau de Bryan tournée vers la gorge du démon, Rhum perd son sang et lutte de toutes ses forces pour l'empêcher de se dégager, ramène sa deuxième main sur épaule du monstre pour bien l'immobiliser. Heavymotion qui lutte, halètements de bête. Son bras unique, trop près pour se servir de sabre. Le tout au ralenti.  Et puis immobilisation complète de Heavymotion. Juste un peu plus et il va mourir.

Ils le tiennent.

Mais accélération incroyable, mouvement impossible à suivre du démon pivote, coup de sabre et giclée de sang sur le mur alors que tombe Rhum coupé en deux transversalement, une jambe et un bras de Bryan.

Avant que tout ne tombe Heavymotion a disparu. N'aura duré qu'un instant. Bryan à terre dans son sang et autre. Un ultime effort. Communications. «Agents à terre envoyer des secours».

Renversement de situation incroyable. Combien d'équipes pour seulement un homme?

Ensuite ne s'évanouit pas immédiatement, immobile. Il ne parvient plus à mesurer le passage du temps. Il entend au loin des cris et des explosions. Les roquettes qui sifflent les sirènes.

Posté par HELAS à 00:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Démon

Nouveau commentaire